Les premires orientations pour le projet de PADD

issues de la concertation dans le 12e arrondissement

 

rŽunion de concertation PLU Ð mairie du 12me Ð 2 avril 2003

 

I. Le cadre b‰ti et le patrimoine

II. Les amŽnagements de l'espace public

III. Les Žquipements et les services publics

IV. Les dŽplacements et le stationnement

V. Le logement et les objectifs de la mixitŽ sociale

VI. L'emploi et les commerces

 

RattachŽ administrativement ˆ Paris depuis ˆ peine un sicle et demi le 12 me arrondissement a gardŽ peu de traces de son passŽ villageois.

Notre arrondissement possde des atouts mais porte encore les stigmates d'un dŽveloppement urbain, qui dans le passŽ, a ŽtŽ peu soucieux d'Žtablir cohŽrence, harmonie, articulation entre diffŽrents tissus urbains et ŽlŽments structurants.

 

D'o un sentiment de patchwork, d'ŽlŽments dŽcousus, juxtaposŽs, d'hŽritages insuffisamment protŽgŽs, qui s'exprime de manire explicite ou implicite dans la volontŽ, ˆ l'occasion de l'Žlaboration du plan de dŽveloppement durable de Paris, et du PLU, d'Žtablir un vŽritable projet identitaire et paysager global pour le 12.

 

Cette note de synthse n'est en rien exhaustive. Elle a simplement vocation ˆ traduire et ˆ illustrer par certains exemples les axes qui se dŽgagent du travail et du dialogue engagŽs dans les conseils de quartier.

 

Ce projet s'articulerait autour des principes suivants:

 

Le respect de l'hŽritage industriel et artisanal du 19me sicle (prŽsent dans tout lÕEst parisien), en prŽservant ce caractre non seulement dans ses manifestations architecturales (cours et passages artisanaux), mais, aussi dans l'activitŽ Žconomique ˆ soutenir et dŽvelopper.

 

Le renforcement de la richesse en ŽlŽments vŽgŽtaux (spŽcifique au 12me), avec l'introduction de Ç corridors ou fils vertsÈ dans l'arrondissement (continuitŽ de promenades pŽdestres ou ˆ vŽlo de la place Mazes au bois de Vincennes), la rŽalisation de nombreuses vŽgŽtalisations verticales et la volontŽ de casser l'aspect trop minŽral de certains quartiers (”lot st Eli, place Henri Fresnay...)

 

Le souhait d'Žtablir des fils rouges, repres, ŽlŽments de continuitŽ et de caractŽrisation prŽsents dans tout l'arrondissement, avec l'Žlaboration d'une charte des devantures, l'Žtablissement d'un cahier de rŽfŽrences architecturales permettant une insertion harmonieuse de l'architecture contemporaine dans le tissu ancien, et enfin la rŽalisation de murs peints

 

L'ambition affichŽe de renouer avec une tradition parisienne du 19"', celle du dŽcor urbain. La prŽsence de nombreux ponts urbains qui aujourd'hui enlaidissent le paysage offre des opportunitŽs ceux ci pourraient au contraire devenir avec des traitements simples (frise, arrondis) et un amŽnagement de leurs abords des ŽlŽments de dŽcor

 

Le dŽsenclavement de certains quartiers ou ”lots, actuellement isolŽs, au cour ou en pŽriphŽrie de l'arrondissement: la liaison entre Bercy et Picpus Sud par la rŽalisation d'une passerelle au dessus des voies SNCF (rue de charenton entre le 320 et le 320 bis), assurer une continuitŽ urbaine par la couverture du pŽriphŽrique ˆ la porte de Vincennes mais aussi entre porte DorŽe et porte de Charenton, le dŽsenclavement de l'”lot St Eloi/Erard/Rozanoff, un meilleure insertion de la gare de Lyon.

 

                               I.     Le cadre b‰ti et le patrimoine (TOP)

 

Peu d'ŽlŽments sont inscrits ou classŽs dans notre arrondissement. Il s'agit pour l'essentiel des vestiges de l'exposition coloniale et de bouches de mŽtro.

 

De nombreuses demandes de protection de faade ont donc ŽtŽ formulŽes par les conseils de quartiers. Parmi les sŽquences architecturales homognes remarquables et non protŽgŽes, on peut citer:

¥ La rue Ernest Lacoste

¥ La rue CrŽmieux

¥ La cour d'Alsace Lorraine et l'impasse Mousset

¥ La villa Daumesnil

¥ Les rue de Madagascar et de Capri

 

Il est demandŽ Žgalement que les dispositions protectrices du POS fin du faubourg Saint Antoine se retrouvent dans le PLU, afin de prŽserver le tissu faubourien, ses passages et ses cours.

 

L'entretien et la mise en valeur de notre rare patrimoine classŽ sont vivement demandŽs, et en particulier:

¥ Les colonnes du Tr™ne et les pavillons de l'ancienne barrire

¥ La fondation Eugne NapolŽon

¥ Et au 99 bis, rue de Reuilly, le Pavillon dit "du Duc de Guise"

 

                                 II.     Les amŽnagements de l'espace public (TOP)

 

AmŽnagements de voirie en faveur des piŽtons:

 

Les 7 conseils de quartiers ont fait de trs nombreuses propositions visant ˆ faciliter et sŽcuriser les dŽplacements des piŽtons et des personnes handicapŽes : Žlargissement des trottoirs, amŽnagement de carrefours, crŽation d'oreilles, installation de ralentisseurs, rŽduction et amŽlioration du mobilier urbain... toutes ces propositions seront examinŽes et ŽtudiŽes par les services et orienteront les investissements de voiries des annŽes ˆ venir.

 

Places ˆ amŽnager ou ˆ crŽer:

 

á       Placette ˆ crŽer ˆ l'intersection Bd de Reuilly, Bd de Picpus, rue Louis Braille

á       Placette ˆ crŽer (en supprimant le stationnement) en bas de la rue Louis Braille ˆ l'intersection de rue de la VŽga, rue Montempoivre

á       Placette ˆ crŽer ˆ l'intersection Legraverend/Abel/Parrot

á       Placette ˆ crŽer ˆ l'intersection rue des Meuniers/petite ceinture

á       Placette ˆ crŽer (en supprimant le stationnement) ˆ l'intersection rue du Charolais! avenue Daumesnil

á       AmŽnagement paysager de la place de la Nation

á       AmŽnagement de la place des vins de France (installation d'un kiosque ou de jeux pour enfants)

á       AmŽnagement de la place Maurice de Fontenay, rue du Colonel Rozanoff ‑ AmŽnagement de la place du mŽtro Montgallet

 

Embellir l'espace public et le paysage urbain, crŽer ou retrouver des perspectives

 

De trs nombreuses propositions visent ˆ requalifier l'espace public par des vŽgŽtalisations et en particulier par le traitement des retraits d'alignement qui se transforment presque systŽmatiquement en dŽp™t d'ordures.

 

Des amŽnagements spŽcifiques sont aussi souhaitŽs :

á       amŽnagement du boulevard Diderot de la rue de Reuilly ˆ la place de la Nation ‑ amŽnagement de l'avenue de la porte de Vincennes

á       dŽgagement des perspectives aux deux extrŽmitŽs de la rue de Wattignies

á       CrŽation d'une perspective avenue Messimy, en installant une grille dans l'enceinte du cimetire de Saint MandŽ et valorisation du cimetire de Valmy et du cimetire de Bercy

á       Installation et vŽgŽtalisation d'un mur antibruit rue Coriolis

 

La question des enseignes et de la publicitŽ:

 

Il est proposŽ d'Žtablir une charte des enseignes pour l'ensemble de l'arrondissement, avec une dŽmarche spŽcifique ˆ dŽvelopper d'une part auprs des petits commerces informatiques du secteur Daumesnil/Montgallet, d'autre part en cas de changement de propriŽtaire, pour prŽserver des dŽcors de boutiques aux dŽcors fragiles (en particulier les quelques rares boulangeries traditionnelles).

Il est Žgalement souhaitŽ que le nombre de panneaux publicitaires soit revu ˆ la baisse et que certaines implantations soient bannies (ex d'un panneau 4*3 sur un mur peint dans le secteur Gare de Lyon).

 

Les abords et l'accs du bois de Vincennes

 

Chacun regrette que les abords du bois de Vincennes soient insuffisamment valorisŽs. Les transitions n'existent pas. Et la plupart du temps le stationnement sauvage achve de dŽqualifier ces abords.

 

Les diffŽrents quartiers concernŽs proposent, entre autre :

á       un amŽnagement de la pelouse de Reuilly pour une utilisation, toute l'annŽe de cet espace dŽdiŽ au loisir

á       la suppression de l'accs au pŽriphŽrique devant la pelouse de Reuilly

á       la couverture du pŽriphŽrique ˆ la Porte de Vincennes, et de la Porte DorŽe ˆ la Porte de Charenton, pour des amŽnagements paysagers, sportifs, voire du logement et de l'activitŽ Žconomique

á       une continuitŽ de promenade jusqu'au bois (cf fils verts)

á       la question de l'accs au bois (ˆ la Cartoucherie et aux diffŽrents Žquipements sportifs) pose Žgalement la question du dŽveloppement des transports en commun, et en particulier de navettes partant de l'arrondissement

 

La perspective de l'arrivŽe du tramway sur le MarŽchaux devrait tre l'occasion d'une requalification de ces abords, et d'un traitement des Portes.

 

                                   III.     Les Žquipements et les services publics (TOP)

 

 

Trop peu d'Žquipements collectifs permettent ˆ la vie associative, culturelle et sportive de se dŽvelopper autant que cela serait souhaitable dans le 12me.

L'arrondissement est pourtant un des rares arrondissements de Paris ˆ conna”tre une Žvolution dŽmographique positive.

Le manque de crche se fait ainsi particulirement sentir, avec un taux de service trs infŽrieur ˆ la moyenne parisienne, et qui s'effondre ˆ 30 % si l'on ne considre que les modes de garde collectifs.

De plus, la rŽpartition des Žquipements existants est dŽsŽquilibrŽe, les Žtablissements scolaires, par exemple, n'Žtant plus situŽs dans les quartiers qui en auraient le plus besoin.

Enfin, les programmes de la plupart des ZAC qui ont modifiŽ la physionomie de arrondissement dans les 20 dernires annŽes ont ŽtŽ notoirement insuffisants dans ce domaine.

 

Les prioritŽs en terme d'Žquipements collectifs et de services locaux:

 

Petite enfance

Outre les crches et halte garderies dŽjˆ programmŽes depuis le dŽbut de la mandature (rue Montgallet, ZAC Reuilly, Bržlon Citeaux, impasse Barrier) il faudrait au minimum 5 crches de 60 berceaux dont deux situŽes dans le quartier Bel Air Nord (proposition avenue Vincent d'lndy, rue Mousset Robert), une ˆ Picpus Nord (avenue de Saint MandŽ),une ˆ Bel Air Sud ou Picpus sud et une ˆ Aligre gare de Lyon.

 

Sport

á       La crŽation d'un gymnase et de salles de sport ˆ Bercy (opŽration Baron Leroy), sur le secteur gare de Lyon et Picpus Nord

á       L'installation de rampe de skate sur les terrasses du POPB, place Mazas, pelouse de Reuilly ou sur les couvertures du pŽriphŽrique

á       Installation d'un terrain de sport ˆ l'intersection bd de picpus/rue Sibuet

á       L'installation de boulodrome sur le terre plein du bd de Picpus et ˆ l'intersection rue de Bercy/Pommard

 

Locaux associatifs

á       CrŽation d'une maison des associations et de locaux associatifs dans le patrimoine des bailleurs sociaux et ˆ la Maison des Ensembles

 

Equipements culturels

La demande d'Žquipements culturels de proximitŽ est forte dans un arrondissement ˆ plusieurs reprise qualifiŽ de ÇdŽsert culturel È.

Elle se double du souhait de maintenir la vocation culturelle des rares espaces d'initiative privŽe (ancien cinŽma angle rue de gravelle/Claude Decaen , thŽ‰tre de l'OpprimŽ), et de l'unique grand musŽe de 'Est parisien (MAAO) dŽsormais vide.

Le fait qu'aucun grand Žquipement culturel de la Ville de Paris ne soit situŽ dans le 12 pŽnalise Žgalement l'arrondissement, qui ne bŽnŽficie pas de ce fait des animations dont

ces lieux sont souvent les supports (Paris quartier d'ŽtŽ, Nuit blanche, ateliers des musŽes...).

 

Deux bibliothques mŽdiathques! espace public numŽrique, ont ŽtŽ demandŽes dont une ˆ Bercy (sur l'opŽration Baron Leroy) et une ˆ Bel air nord (Bd Carnot ou rue Fernand Fourreau), Žquipement qui aurait vocation ˆ desservir Žgalement les quartiers limitrophes du 20me

 

Equipements sociaux

á       un centre d'accueil temporaire pour personnes ‰gŽes (ˆ l'issue d'hospitalisation) permettant aussi de dŽvelopper une plateforme d'aide au maintien ˆ domicile de nos a”nŽs

á       une structure d'hŽbergement pour les SDF

á       un centre social ˆ Bel Air Nord

 

L'amŽlioration de l'accessibilitŽ des Žquipements existants:

 

Services municipaux

Il convient par ailleurs d'amŽliorer la visibilitŽ et l'accessibilitŽ de certains Žquipements municipaux existants, et en particulier:

á       le conservatoire du 12me saturŽ et ˆ l'Žtroit dans ses locaux actuels

á       les Žquipements du secteur Saint Eloi/Erard, peu visibles.

 

Services publics

De trs nombreuses propositions visent ˆ amŽliorer le service public existant et en particulier:

¥ La Poste: les bureaux de poste, souvent saturŽs et exigus, ainsi que la levŽe des boites aux lettres, insuffisamment frŽquentes. En revanche, la fin de la distribution du courrier par les gardiens d'immeuble dans certains ensembles appara”t comme en contradiction avec la volontŽ de dŽvelopper service de qualitŽ et lien social.

¥ La RATP: de nombreuses demandes de dŽveloppement des lignes de bus (frŽquence et rŽgularitŽ des passages, bus en soirŽe et le week‑end), d'amŽlioration des implantations des arrts de bus (dŽplacement, couverture), de rŽnovation de station de mŽtro (Montgallet, Porte de Vincennes)

 

                                     IV.     Les dŽplacements et le stationnement (TOP)

 

L'amŽlioration du stationnement rŽsidentiel:

 

Les souhaits majoritairement exprimŽs sont ˆ la poursuite de la mise en stationnement rŽsidentiel et ˆ la crŽation de parking souterrains dans deux secteurs de l'arrondissement peu ŽquipŽs et particulirement victimes du stationnement sauvage: le secteur de la porte de Vincennes ˆ Bel Air Nord, la porte DorŽe et les abords du bois ˆ Picpus Sud. De telles rŽalisations permettrait le dŽveloppement d'une offre de location de vŽlos pour le bois de Vincennes, voire de car‑sharing (location de voiture partagŽe) et s'accompagnerait de la suppression du stationnement en surface.

 

Le problme du stationnement sauvage des voitures:

 

Le stationnement sauvage, sur les MarŽchaux, aux abords du bois, est aussi un flŽau ˆ Bercy, du fait des manifestations au POPB et de l'attractivitŽ de Bercy Village et dans le quartier Picpus Centre, du fait la spŽcialisation commerciale d'une partie de l'avenue Daumesnil et de la rue Montgallet et alentours. L'espace public et l"espace privŽ sont impraticables ˆ certains moments (samedi, pŽriodes des ftes).

 

Plusieurs quartiers ont suggŽrŽ des rŽflexions sur la piŽtonisation de certaines rues entre autres rue Claude Tillier, rue Bignon...

 

Pacifier la circulation automobile

 

La pression automobile se fait particulirement ressentir sur les grandes pŽnŽtrantes que constituent l'avenue de la porte et le cours de Vincennes, le boulevard Diderot, la rue de Picpus et bien sžr Ç l'autoroute urbaine È des voies sur berge, avec son dŽbouchŽ boulevard Diderot et rue Abel.

La fermeture d'un des tunnels de la rue van Gogh (pour ne garder que celui qui dessert la gare de Lyon) et, en tout Žtat de cause, la modification du plan de dŽplacement dans le quartier gare de Lyon doivent tre mis ˆ l'Žtude.

 

La crŽation de fils verts

 

Outre de nombreux amŽnagements pour faciliter les circulations piŽtonnes, plusieurs quartiers ont exprimŽ leur souhait de la crŽation de fils verts dans l'arrondissement

á       amŽnagement en promenade plantŽe piŽtonne et cycliste de la petite ceinture

á       amŽnagement des quais bas de la Seine

á       liaison piŽtonne et cycliste continue des quais bas de la Seine ˆ la petite ceinture, en passant par la coulŽe verte (jonction au square Charles Peguy) jusqu'au bois de Vincennes(amŽnagement du Bd de la Guyane et du dŽbouchŽ ˆ Saint MandŽ

á       crŽation d'un corridor vert dans le quartier Saint Eloi.

 

Enfin des crŽations d'espace vert sont demandŽes ‑ Sur les couvertures du pŽriphŽrique ‑ Rue des Fonds Verts

 

L'amŽlioration du stationnement des deux‑roues:

 

La proposition d'un des conseils de quartier de systŽmatiser les parkings ˆ deux roues aux abords de tous les Žquipements publics doit tre soutenue.

 

                                   V.     Le logement et les objectifs de la mixitŽ sociale (TOP)

 

 

Le 12e arrondissement est fier de sa mixitŽ sociale. Si certains quartiers ont une densitŽ qui ne permet plus d'envisager de constructions en nombre, d'autre prŽsentent encore des potentialitŽs.

La demande de logements sociaux pour prŽserver mixitŽ sociale, gŽnŽrationnelle, et dŽvelopper une offre de garde d'enfant complŽmentaire ˆ l'offre collective demeure importante, d'autant qu'une grande partie du parc social de l'arrondissement est constituŽ de petits logements (les assistantes maternelles ont besoin de grands logements pour obtenir un agrŽment).

 

La rŽnovation de certains ensembles est demandŽe, en particulier le groupe FŽcamp Edouard Robert Tourneux.

 

La rŽhabilitation du foyer de la rue Claude Tillier gŽrŽ par I'ASSOTRAF est aussi un impŽratif.

 

                                     VI.     L'emploi et les commerces (TOP)

 

Les commerces de proximitŽ:

 

á       la rue de Wattignies autrefois trs commerante est menacŽe de dŽpŽrissement

á       un secteur entier de l'arrondissement est totalement dŽpourvu de commerce de bouche (du Quai de la rapŽe ˆ la gare de Lyon)

á       par ailleurs tous les quartiers rŽclament des commerces de bouche

 

Plusieurs quartiers ont Žgalement insistŽ sur la mobilisation des locaux commerciaux de bas d'immeuble dans le parc gŽrŽ par les bailleurs sociaux.

 

Enfin, tous les quartiers ont fait des suggestions pour la crŽation de zones de livraison.

 

Les marchŽs

 

Sensible ˆ la difficultŽ de garantir la viabilitŽ de commerces isolŽs, le quartier Picpus Nord propose la crŽation d'une Halle (ou d'un marchŽ couvert permanent) ;

Le quartier Aligre/gare de Lyon a rŽaffirmŽ l'importance du marchŽ dans l'identitŽ et la vie du quartier.

 

Les rues commerantes ˆ amŽliorer et ˆ diversifier

 

L'hyper spŽcialisation du secteur Daumesnil/Montgallet pose des problmes aigus (circulation, paysage urbain). Il faut trouver les solutions permettant la diversification de ce secteur.

 

L'emploi

 

Le soutien ˆ l'activitŽ artisanale traditionnelle et contemporaine ( petites entreprises de crŽation graphique et numŽrique qui s'installent dans d'anciennes cours artisanales comme

I' Impasse Mousset) est vivement demandŽ pour prŽserver ˆ la fois la mixitŽ d'activitŽ, et l'emploi.

 

Une rŽflexion est Žgalement ˆ mener sur le dŽveloppement de l'emploi de proximitŽ ˆ travers le logement (assistante maternelle, aides ˆ domicile pour les personnes ‰gŽes).