Mare Nostrum Corsica 
Les navires qui relient la Corse au continent...  

Bastia, avril 2017 ; photo : Romain Roussel
Ici, à l'arrivée à Bastia : pour y arriver, les ferries longent pendant plus d'une heure les côtes du cap Corse.
De gauche à droite sur la photo, le Piana (dans son ancienne livrée, voir la nouvelle plus bas) et le Mega Express Two (Romain Roussel, avril 2017).

Caractéristiques et localisation des navires en service sur les lignes de Corse... Haut de page

Corsica Ferries

Mega Smeralda
 

Mega Express Four 
Mega Express Five
 Corsica Victoria    Corsica Marina Seconda
 
Mega Express Three
Corsica Express Three
Sardinia Vera 
 Mega Andrea
 
Pascal Lota
 

La Méridionale* (CMN)

Piana
Girolata
Kalliste
 

Moby Lines

Moby Vincent
Moby Corse
Giraglia
Moby Zazà
Moby Niki
Moby Kiss
Moby Dada

Corsica Linea*
(ex-MCM, ex-SNCM)

Danielle Casanova

Méditerranée

Pascal Paoli
Paglia Orba**

Jean Nicoli 

Monte d'Oro**

Vizzavona

Autres compagnies

Capo Nero (SoMeCa)

 
 

 
* Depuis fin mars 2016, les navires de l'ex-SNCM passent aux couleurs rouges de Corsica Linea ; les premiers à arborer la nouvelle livrée ont été le Jean Nicoli (en avril 2016) puis le Pascal Paolile 21 mai 2016, le Danielle Casanova, à la fin juin 2016, le Paglia Orba depuis février 2017 et enfin le Monte d'Oro en décembre 2017. Le Méditerranée n'arbore lui qu'une livrée provisoire depuis la saison d'été 2016, avec seuls les logos et noms Corsica Linea sur fond blanc (voir ci-dessus la photo de Jean-Pierre Fabre et aussi sur la page des photos de 2016). En réponse à cette nouvelle identité, depuis début décembre 2016, c'est au tour des navires de La Méridionale d'arborer une nouvelle livrée bleue bicolore : le premier navire a avoir été repeint est le Girolata (voir ci-dessus l'illustration par Jean-Pierre Fabre)le Kalliste a suivi début avril 2017, puis le Piana, début décembre 2017 (voir nouvelles photos de ce cargo mixte prises par Jean-Pierre Fabre le 18 janvier 2018 à Marseille pour illustrer la page du navire, ainsi que ci-dessous et en page des photos de 2018).

** Suite à un accord intervenu fin juillet 2016 entre Corsica Linea et la Collectivité territoriale de Corse, il était prévu que les Monte d'Oro et Paglia Orba devaient intégrer d'ici 2019 la future nouvelle compagnie régionale Corse. Toutefois, l'Office des transports de la Corse n'est plus favorable à ce transfert depuis avril 2018 (voir précisions à l'article thématique précisant le calendrier de création de la future compagnie régionale de l'île) ; ce transfert ne devrait donc probablement pas intervenir si les élus de l'Assemblée de Corse avalisent ce revirement.  

Page récemment actualisée Juillet 2018 : nouvelle illustration du Moby Niki lors de son passage à Bastia, en remplacement du Moby Zazà, en arrêt technique imprévu pendant deux jours et nouvelles photos de navires. Un grand merci à Nicolas Giovannetti, grâce à qui vous pouvez découvrir les premières photos du Vizzavona - illustrant la fiche du navire et les photos de 2018 - dans sa nouvelle livrée rouge aux couleurs de Corsica Linea, prises lors de son premier appareillage de Marseille, le 4 juin 2018, la veille de son inauguration officielle à Ajaccio. 

L'arrivée à Bastia du Pascal Lota, en avril 2018 ; photo : Romain Roussel
 L'arrivée du Pascal Lota de la Corsica Ferries à Bastia en avril 2018 ; photo : Romain Roussel. Pour ses 50 ans, la compagnie aux bateaux jaunes a annoncé la commande imminente de deux nouveaux ferries dérivés de son navire amiral et le projet d'ouverture d'une nouvelle ligne entre Toulon et l'île espagnole de Minorque

Prochains navires sur les lignes de Corse... Haut de page

Navire

Compagnie

Date de mise en service

Ligne(s) prévue(s)

2 navires dérivés du Pascal Lota Corsica Ferries Saison 2021 ?

Lors d'une conférence de presse tenue le 15 mai 2018, Pierre Mattei, le PDG de la Corsica Ferries - qui fête cette année ses 50 ans - a annoncé que sa compagnie était en tractation avec plusieurs chantiers navals pour la construction de deux nouveaux navires aux caractéristiques dérivées de celles du Pascal Lota, mis en service en 2017 par la compagnie aux bateaux jaunes. La compagnie espère boucler ces négociations d'ici la fin de l'été, ce qui pourrait potentiellement permettre une livraison d'ici 2021. Le coût unitaire de ces navires serait d'au moins 100 millions d'euros, pour une capacité de l'ordre de 700 voitures, 2 200 passagers et une longueur de 180 mètres (limite supérieure pour accoster dans la plupart des ports de Corse - Bastia en particulier, le hub de la compagnie et dans celui de Nice). Les nouveaux navires seraient adaptés aux nouvelles normes environnementales et pourraient éventuellement être propulsés au GNL, ou, à défaut, être équipés d'épurateurs de fumées (scrubbers). Par ailleurs, après l'ouverture d'une ligne Toulon-Majorque (vers le port d'Alcúdia) en avril 2018, la compagnie serait en attente d'une autorisation administrative pour relier également l'île de Minorque (port de Ciutadella) depuis Toulon également, dès la saison 2019.

Rappelons par ailleurs que Onorato Armatori (qui chapeaute la Moby, Toremar et CIN-Tirrenia) a conclu le 12 février 2018, en partenariat avec son compatriote italien Grandi Navi Veloci (GNV), un contrat avec le chantier chinois Guangzhou International Company Limited (GSI) en vue de la construction de quatre navires mixtes géants. Longs de 230 mètres, ces navires fileront 25 noeuds et pourront transporter jusqu'à 2 500 passagers (dans environ 535 cabines) et 3 765 mètres linéaires de fret (soit chacun l'équivalent de la capacité de transport fret du Paglia Orba et du Monte d'Oro réunis !). La motorisation de ces navires serait compatible avec un passage de leur propulsion au gaz naturel liquéfié (GNL), dans un second temps. Deux de ces navires seraient livrés à GNV, deux autres à Onorato Armatori, dans l'ordre suivant : le premier pour GNV (dès novembre 2020), le deuxième pour Onorato Armatori (en avril 2021) puis un autre à GNV et le dernier à Onorato Armatori ; certains des navires de GNV pourraient en outre être affrétés à Onorato Armatori, dont la filiale Tirrenia a récemment rétrocédé à Grimaldi Lines deux navires de grande capacité qu'elle affrétait jusqu'ici (Bonaria et Amsicora). Chacune de ces compagnies, GNV et Onorato Armatori, a signé une option pour la réalisation ultérieure de deux autres navires jumeaux. On ignore encore l'affectation précise et le coût - qui serait très bas du fait notamment de leur production en série de ces navires. Toutefois, au vu de leurs caractéristiques (qui les rendent inadaptés à la plupart des ports de Corse), l'armateur a annoncé que ces navires s'insèreront sur le réseau sarde.

Les photos présentées sur ce site sont la propriété de leur auteur et ne sont pas libres de droits.

- Retour à la page principale de Mare Nostrum Corsica - Haut de page