affichage optimisé pour navigateurs Internet Explorer 5.X et Firefox 3.X et une résolution de 1024x768 et plus.
©2016-présent. les photos et textes figurant dans les pages Web de "www.LesVelosDePatrick.com", leur présentation et mise en page, sont protégés par le Code de la propriété intellectuelle. Toute reproduction ou copie même partielle à des fins de publication, vente, ou publicité sur tout support est strictement prohibée sous peine de poursuites
Les attaches rapides des roues de vélos
savoir enlever et remettre une roue pour rouler en toute sécurité
attache rapide
Quoi ?! Un article dédié à ces tout petits accessoires auxquels on ne fait jamais attention ? Ce ne serait pas une perte de temps ? Et bien je vous propose de lire cet article puis d'aller dans la rue et vérifier le montage de l'attache rapide sur quelques vélos (y compris le votre). S'il y en a cinq sur dix qui sont bien fixées j'aurais perdu mon temps (et le votre). Sinon ma foi, ce serait déjà une bonne raison de s'intéresser à ces petits leviers si familiers qu'ils en deviennent banals. En effet leur fonction est tellement évidente que la plupart d'entre nous ne prennent même pas la peine de lire la notice qui les accompagne quand on achète un vélo neuf (légalement elle devrait toujours fournie avec). Mais tôt ou tard on finit par démonter une roue et la remonter, et c'est là que ça se gâte parfois. Or si la fonction d'une attache rapide est évidente, sa manipulation l'est déjà moins, et les conséquences de sa mauvaise utilisation encore moins, et pourtant de graves accidents pourraient survenir si une roue venait à se détacher de votre vélo. Voici donc tout ce qu'il faut savoir sur cet accessoire humble mais essentiel, et aussi sur les précautions à prendre quand on le remplace par un antivol de roue. Note : pour des raisons de concision cet article traite seulement des attaches rapides classiques avec filetages de 5mm pour pour axes de 9mm et 10mm mais plusieurs des points évoqués s'appliquent à d'autres types.
Qu'est-ce qu'une attache rapide et comment ça marche
principe
Inventé par Campagnolo au milieu du XXe siècle, c'est un système qui permet d'installer et retirer rapidement une roue sur un vélo. Très schématiquement, une tige traverse l'axe creux du moyeu de la roue. A un bout de cette cette tige se trouve un écrou vissé et à l'autre bout un cyclindre qui traverse la tige en un point eccentré et ce prolonge par un levier. Grâce à cet eccentrique un basculement du levier se traduit en une translation de la tige dans l'axe du moyeu (selon le même principe de l'arbre à came du moteur à explosion qui a inspiré Campagolo qui l'a miniaturisé). Lorsque l'écrou à l'autre bout est ressérré cette translation ne peut plus avoir lieu de manière aisée et chaque côté se trouvé alors pincé contre le cadre du vélo. C'est cette force qui fixe la roue et la maintient bien en place.
Pourquoi il faut l'utiliser dans les règles de l'art
Une roue mal fixée à l'avant ne va pas se centrer par rapport à la fourche et aux patins des freins. Au mieux le vélo freinera mal, au pire la roue va se détacher dans un virage serré avec tous les risques que ça comporte. A l'arrière une roue mal fixée va sortir des pattes où elle est maintenue. Les risques corporels sont moindres mais il y a de fortes chances pour que cet incident provoque de graves et/ou coûteuses pannes mécaniques : derailleur cassé, roue voilée, etc. Enfin les utilisateurs de freins à disque doivent redoubler de vigilance et s'assurer du serrage adéquat de la roue avant, car les réactions au freinage ont tendance à vouloir faire pivoter la roue sous les pattes de fixations ce qui causerait son détachement immédiat du vélo avec des conséquences graves voire dramatiques. Ce phénomène dont je ne vais pas expliquer les causes ici peut se produire même avec une attache rapide bien serrée si celle-ci est de mauvaise qualité, les forces s'exerçant sur elles étant capables de la dilater au sens litéral du terme.
Les différents types d'attache rapide
came ouvert vs came fermée
Il existe deux types d'attaches rapides, celles qui ont une came eccentrique visible qui presse sur une rondelle creuse en plastique (mauvais) ou en laiton (mieux) et celles qui ont un mécanisme entièrement caché. Des petits ressorts en forme de spirale conique maintiennant les écrous à distance du cadre pour faciliter l'installation de la roue sur le vélo. Attention ! Les ressorts coniques doivent être orientés avec le petit bout vers le vélo sous peine de les endommager et les rendre inutilisables. Les attaches rapides avec mécanisme enfermé sont les meilleures : elles sont bien protégées contre la contamination et les saletés, pour une même force de serrage sur le cadre nécessitent moins d'effort sur le levier, et elles s'usent moins vite. Quant aux écrous, ils peuvent être en métal sertis dans un petit cache en plastique ou tout en métal ; les meilleurs ont des petites serrations pour mieux mordre dans le métal quand on bloque la roue. Les chasseurs de poids préfèrent les attaches rapides dans des matériaux légers comme l'aluminium ou plus exotiques comme le titane mais les plus solides ont un axe en acier, et s'il y a un endroit sur un vélo où la réduction de poids est mal placée c'est bien celui-là. Les attaches rapides ultra-légères font appel à des matériaux très "mous" et sont déconseillées pour les cadres à pattes non verticales. Shimano fabrique les meilleures attaches rapides du marché, avec une conception monobloc qui élimine les contraintes mécaniques, un traitement thermique adapté des axes. Quelle que soit l'attache rapide utilisée il est conseillé de graisser le filetage de l'écrou et de nettoyer et graisser la came eccenrtrique de temps en temps.
De quel côté elles doivent être
montage vélo
Les attaches rapides doivent être montées avec le levier de serrage du côté gauche du vélo. Même si dans certains cas le montage à droite fonctionne, prenez cette habitude et retenez : levier de fermeture = côté gauche. D'abord il est plus facile de bien ranger le levier quand il est à gauche, ensuite les pneus ont souvent un sens de rotation et c'est plus facile de se rappeler rapidement le sens de montage d'une roue avant en regardant simplement où est le levier. En plus de les monter côté gauche il faut aussi orienter les leviers de sorte à éviter qu'ils puissent accrocher quelque chose, souvent en faisant en sorte qu'il se retrouvent le plus proche possible du cadre et de la fourche une fois serrés.
Ce qu'il ne faut jamais faire
manipulation interdite et position levier
Attention ! Il ne faut jamais serrer l'attache rapide juste en tournant le levier jusqu'au blocage ! C'est tout simplement impossible que la roue soit suffisemment maintenue, et son détachement peut causer des cutes avec de graves blessures corporelles ! Vérifiez aussi que le levier de serrage est toujours en position fermée. Parfois cette position est indiquée sur le levier, par exemple les attaches rapides Shimano sont marquées OPEN(ouvert) et CLOSE(fermée). Si ce n'est pas clairement indiquée la forme du levier peut aider ; la plupart sont légèrement creusés, il faut alors que le creux de la courbe soit côté vélo.
Comment les serrer
réglage force de serrage
Nous reviendrons sur la force nécessaire pour le serrage plus bas, pour l'instant la technique. Montez la roue dans le cadre ou la fourche. Vissez l'écrou qui se trouve de l'autre côté du levier tout en ouvrant et refermant ce dernier, jusqu'à sentir un début de résistance lorsque le levier est dans le prolongement de l'axe de la roue. La majorité des fourches modernes ont un rebord extérieur ou intérieur qui peuvent nécessiter de visser l'écrou plusieurs tours avant d'arriver à ce début de résistance. Quand vous sentez ce début de résistance ralentissez le mouvement car à partir de là visser même un peu l'écrou augmente sensiblement la force de serrage. Répétez la manœuvre jusqu'à obtenir le serrage maximum quand le levier est perpendiculaire à l'axe de la roue. Poussez alors très légèrement le levier rapide vers l'intérieur. Un relâchement de la pression devrait se faire sentir. C'est une position de sécurité qui empêchera le levier de s'ouvrir accidentellement sous l'influence de n'importe quelle force extérieure. Tout ça est illustré schématiquement dans le croquis ci-dessous.
Combien les serrer
réglage force de serrage
Pour les techniciens, le couple de serrage d'une attache rapide est de l'ordre de 6N.m. Pour la plupart d'entre nous, essayez d'appuyer avec votre pouce sur une balance jusqu'à ce qu'elle affiche 10kg. Aïe ! En pratique, un bon serrage d'une attache rapide laisse une empreinte sur votre pouce qui persiste pendant plusieurs secondes. Si le levier se ferme trop rapidement la force de serrage est insuffisante. Si par contre la résistance est si élevée et qu'il est impossible pousser le levier perpendiculairement à l'axe alors l'écrou est trop serré. Dans ce cas desserrez-le par 1/8ème de tour et ré-essayez jusqu'à ce que vous puissiez le refermer de toutes vos forces.
Les précautions supplémentaires à prendre
rotation levier interdite et méfiance avec disque
Attention ! Si les ressorts coniques qui écartent l'écrou et le levier de serrage du cadre pour faciliter le montage de roue sont montés à l'envers il y a de fortes chances qu'ils soient écrasés et déformés lorsque le levier est refermé. Dans certains ils peuvent peuvent empêcher le contact intime des écrous avec le cadre et donc un serrage correct et un maintien sûr de la roue dans son logement. Attention ! Pendant le réglage de la force de serrage de l'attache rapide et juste avant sa fermeture complète il faut bien vérifier que la roue est bien appuyée au fond des pattes de la fourche et des bases arrière ! Dans le cas contraire non seulement elle sera de travers mais elle risque de se mettre en place pendant que vous roulez, avec une attache rapide qui se retrouve mal serrée. Attention ! Quand le vélo est muni de freins à disques il faut veiller à ne pas manipuler l'attache rapide juste après un freinage puissant et/ou prolongé sous peine de toucher le disque chaud encore très chaud et se brûler. D'autre part lorsque le levier de serrage est amené en position de repos il faut veiller à ne pas le pousser si loin su'il touche le disque.
Avec des freins à disque
pattes
Le freinage sur disque met des contraintes directes sur l'attache rapide de la roue avant quand cette dernière n'a pas de pattes inversées. Pour des raisons trop longues à expliquer ici le freinage a tendance à éjecter la roue de la fourche. La plupart des fourches (pour disque ou pas) ont des rebords extérieurs pour éviter que la roue ne sorte si l'attache rapide est desserrée mais pour éviter tout risque d'incident dont les conséquences peuvent être très graves il faut redoubler de vigilance en attachant une roue avant disque : utiliser une attache rapide de la meilleure qualité et bien la serrer dans les règles de l'art !
Quand elles ne fonctionnent pas
incompatibilité moyeu et fourche ou cadre
Si l'attache rapide n'est ni usée ni endommagée il n'y a qu'un seul cas dans lequel elle ne fonctionne pas. Le petit bout d'axe qui dépasse de chaque côté du moyeu d'une roue doit absolument être plus court que l'épaisseur des pattes qui vont le recevoir. Si ce n'est pas le cas le serrage sera absolument impossible quelle que soit la force qu'on emploie ! Avis aux bricoleurs...
Quand on les remplace par des antivols
antivol roue
La plupart des antivols de roue remplacent l'axe avec le levier de fermeture rapide par une vis très longue avec un écrou à visser au bout. Quand on ferme une attache rapide classique le levier tire sur l'axe. En fait il subit une élongation sensible qui fait toute la force de freinage. Par contre quand on serre un écrou d'antivol même très fort il n'y a aucune chance de tirer sur la tige filetée. En fait 90% de la force de serrage sert à combattre les frottements internes entre les filets mâles et femelles de l'écrou et de la vis, ainsi que les frottements entre l'écrou et la rondelle d'appui sur le cadre (s'il y en a). Autrement dit c'est impossible de serrer un antivol de roue avec la même force de serrage qu'une attache rapide. Quant au reste de l'effort de serrage, il a tendance a vriller la tige filetée sur elle-même au lieu de tirer dessus, ce qui la rend plus fragile. Il faudra donc faire très attention à choisir les antivos les plus solides et les mieux conçus pour un serrage de qualité, surtout avec une fourche avant pour disque et des pattes arrière semi-horizontales.
illustration contraintes mécaniques levier vs antivol
toutes les illustrations Les Vélos De Patrick à partir de documents Shimano.
www.LesVelosDePatrick.com
promouvoir le vélo pour les loisirs, les déplacements, la santé, et un meilleur avenir ™
affichage optimisé pour navigateurs Internet Explorer 5.X et Firefox 3.X et une résolution de 1024x768 et plus.
©2016-présent. les photos et textes figurant dans les pages Web de "www.LesVelosDePatrick.com", leur présentation et mise en page, sont protégés par le Code de la propriété intellectuelle. Toute reproduction ou copie même partielle à des fins de publication, vente, ou publicité sur tout support est strictement prohibée sous peine de poursuites