Enluminure

 

rt, consistant à mettre un texte en valeur par de l'image, de la décoration, en fait un pèlerin de lumière, déroulant ses parchemins pour y faire chanter l'or et les couleurs.

 

Calendrier: janvier. (BNF, LAT 18014) fol. 1 Petites Heures de Jean de Berry France, Paris XIVe s. (190 x 110 mm)

e terme enluminer (mettre en lumière), vient du fait que l'or y est utilisé en quantité non négligeable, de plus, il est appliqué en relief afin que la lumière resplendisse à chaque page tournée.

 

e contact de la feuille d'or, le toucher du parchemin et des velins, l'alchimie des pigments précieux et les heures passées a dessiner minutieusement des feuilles d'acanthes et autres grotesques, sont autant d'éléments qui donnent à cette discipline toute sa dimension précieuse presque sacrée.

 

e travail de l'enlumineur contemporain ne diffère de celui du Moyen Age, les couleurs sont des pigments naturels broyés liés avec de l'oeuf, du miel, de l'eau de gomme, l'or s'applique avec la même assise (gesso).

 

ujourd'hui la production de livres manuscrits est quasi nulle, mes réalisations sont destinées au grand public, elles sont disponibles sous forme de tableaux. On me demande également de réaliser des cartes postales, cartes de voeux, des illustrations de livres...

 

u Moyen Age, les livres étaient réservés à l'élite de la société (Roi, Prince, Clergé...) car le peuple ne savait lire et était ignorant. Le fait de posséder un livre donc de savoir lire faisait figure d'autorité.

 

es images représentées dans ces livres aident à la compréhension de celui ci. Dans les livres saints (Missel, Bible, Psautier...) les images permettaient au peuple d'apprendre les commandements de l'Eglise et de ne pas sombrer dans l'avilissement et le nihilisme.

 

ertains nobles et bourgeois, commanditaient des livres soit par mode soit par snobisme, car certains ne savaient même pas lire, le plus important étant de paraître. (lire à ce sujet "les quinze joie du mariage"). Il était possible de voir aux différentes réceptions, tout à chacun se promenant avec son ouvrage sous le bras, afin de montrer à l'assistance que l'on possédait un livre, et par un coup d'oeil critique,vérifier si le voisin qui avait aussi un livre n'en avait pas de plus gros et de plus richement ouvragé.

Calendrier: août.Saint Paul s'adressant aux Thessaloniciens. L'Eglise personnifiée. Signe du zodiaque: vierge. Credo des Apôtres: saint Matthieu et le prophète Joël. (BNF, ROTH 2529) Bréviaire de Martin d'Aragon Espagne, Catalogne, fin du XIVe s. (125 x 185 mm)

u vu de l'importance du livre au Moyen Age, le simple vol d'un ouvrage était puni de la peine de mort.

 

 

ans certaines enluminures, on remarque que les personnes qui consultent un livre, le manipule avec un tissus. Comme les pages sont en parchemin le tissus servait à ne pas graisser les pages avec la transpiration des mains. Actuellement, tous les manuscrits sont consultés avec des gants.

 

M. Thierry Mesnig

 

Pour en savoir plus , visiter son site atelier.enluminure.mesnig

Page précédente
 
© Copyright 2000-2002, lavoute.org - Librairie de la Voûte. Tous droits réservés.